Anglais Seulement Télécharger le PDF Acheter le livre EHUV = Sunliving

NOTRE PREMIER DÉFI : Construire et vivre de manière durable

Deux tendances mondiales – l’augmentation des populations, et par conséquent de la consommation, et la réduction des systèmes naturels, semblent converger vers un même point et il est impossible de dire de combien de temps nous disposons pour stabiliser la situation. Les études d’empreintes écologiques indiquent que nous consommons plus de la quantité de ressources que la Terre peut produire. Par exemple, le Canadien moyen possède la troisième plus grande empreinte écologique au monde. Si tous les habitants de la planète consommaient autant que les Canadiens, il faudrait près de quatre planètes comme la Terre pour subvenir à leurs besoins(1). Il est primordial que nous vivions dans les limites d’une seule planète. Pour ce faire, nous devons répondre à deux besoins importants : le développement et les modes de vie durables.

L'empreinte Ecologique

L’EMPREINTE ÉCOLOGIQUE évalue la demande humaine sur la nature. Elle permet de mesurer la consommation humaine des ressources naturelles et la capacité de la Terre de les reproduire. L’empreinte écologique est un indicateur qui mesure la superficie de sol et d’eau écologiquement productive qui est nécessaire pour produire (si possible) tous les biens consommés par une population et pour absorber tous les déchets engendrés par celle-ci, en utilisant les technologies et les systèmes de gestion des ressources en usage. Les résultats obtenus permettent de déterminer le nombre de planètes nécessaires pour réussir à offrir un même mode de vie à tous les terriens. - Wikipédia (anglais)

 



1) Besoin essentiel : Le développement durable

Le développement durable est un type de développement basé sur le respect des conditions de bien-être pour tous les écosystèmes, humains et naturels, de la planète, de sorte que tous les types de vie sur Terre puissent s’épanouir pour toujours.

mode de vie durable

Les données à long terme confirment les limites de croissance. Les secteurs public et privé (localement et mondialement) cherchent activement à régler les problèmes sociaux, écologiques et économiques associées aux tendances actuelles de développement. Pour renverser la vapeur, il faudra changer la façon dont nous planifions et concevons nos villes et nos collectivités. Pour réussir, les sociétés ne doivent pas définir la richesse uniquement comme une accumulation de biens mais aussi comme le bien-être des collectivités et des écosystèmes.

De nombreuses et différentes approches stratégiques ont été adoptées pour trouver des façons nouvelles et originales de créer des lieux d’habitation, de travail, d’apprentissage, de loisir et de récréation. Ces approches, qui forment ensemble ce qu’on appelle le développement durable, représentent un nouveau paradigme de développement.

 

2) Besoin essentiel : Mode de vie durable

Le mode de vie durable est un mode de vie selon les capacités d’une seule planète(2). C’est aussi la possibilité de profiter d’une belle qualité de vie tout en réduisant son incidence écologique en une seule empreinte planétaire et de générer de vraies richesses en améliorant les conditions de bien-être, en respectant les valeurs communautaires communes et en utilisant notre part seulement des ressources de la Terre.

Il est important que le développement permette et favorise un mode de vie durable à long terme. Les études d’empreinte écologique montrent que 50 % de l’impact écologique d’une collectivité longe le site de construction coté extérieur et résulte de l’impact net du mode de vie des résidents(3). Les projets de développement doivent par conséquent permettre et faciliter le changement de modes de vie une fois l’infrastructure et les immeubles mis en place.

La planification et la conception d’un mode de vie durable repose sur quatre principes(4).



Choix en matière de planification et de conception qui incitent les résidents à vivre selon les capacités de production d’une seule planète.

Décisions en matière de planification et de conception qui amélioreront le bien-être et l’interaction sociale dans l’environnement de construction.

Inciter la collectivité à créer un programme d’initiatives et d’activités qui influeront sur les attitudes populaires et encourageront l’adoption de comportements durables.

Inciter la collectivité à participer à différents programmes sociaux qui favorisent le développement social durable et assurent aux résidents un environnement sain, solidaire et coopératif.



(1) Ecological Footprints of Canadian Municipalities and Régions (Empreintes écologiques des municipalités et des régions canadiennes.) Jeffery Wilson et Mark Anielski, septembre 2004, http://www.anielski.com/Documents/EFA%20Report%20FINAL%20Feb%202.pdf
(2) One Planet Living, www.oneplanetliving.org
(3) One Planet Liiving in the Thames Gateway, Nick James and Pooran Desai, juin 2003, www.wwf.org.uk/filelibrary/pdf/thamesgateway.pdf
(4) Emerald Hills Urban Village Lifestyles Inception Report (Rapport sur la création du projet du village urbain d’Emerald Hills), juin 2006